Drainage lymphatique

Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage qui stimule la circulation de la lymphe et du liquide interstitiel dans le corps. Cette méthode consiste en de doux mouvements effectués avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble du corps. Les mouvements suivent le sens naturel de la circulation lymphatique. Ils créent un effet de pompage de la lymphe grâce à des changements de pression exercés sur le corps. De plus, cette approche peut être combinée avec l’utilisation d’appareils de pressothérapie. Ce qui permet d’exercer une pression simultanée à divers endroits.

Lymphe et liquide interstitiel

La lymphe circule dans les vaisseaux lymphatiques et les ganglions. drainage lymphatique - parcours de la lympheCes derniers filtrent les déchets produits par le corps. Contrairement au système sanguin, le cœur n’active pas le réseau lymphatique. La lymphe circule uniquement grâce à la respiration et aux mouvements du corps. Lorsque la circulation de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques est déficiente, l’élimination des déchets et des toxines du corps se fait moins bien. Le corps s’affaiblit et s’intoxique, entraînant des problèmes de santé. Les systèmes veineux et lymphatique sont tous deux superficiels et très proches. Une déficience veineuse entraîne une déficience lymphatique et réciproquement.

Le liquide interstitiel est un liquide clair qui occupe l’espace entre les cellules et les capillaires sanguins. Il apporte les nutriments aux cellules et les libère de leurs déchets.

Le drainage lymphatique a pour but d’augmenter la vitesse d’écoulement de la lymphe. Ainsi il exerce un effet curatif aussi bien que préventif.

Il existe deux méthodes de drainage lymphatique:  le drainage lymphatique Leduc et le drainage lymphatique Vodder. Quoique différentes par certains aspects, les deux méthodes partagent la majeure partie des manœuvres qui constituent le soin.

Le Dr Emil Vodder a développée sa méthode dans les années trente. Elle consiste en de doux mouvements directionnels de pompage rythmés. Cette méthode stimule la circulation de la lymphe dans le corps.

La méthode du Dr Albert Leduc émane quant à elle des travaux du Dr Vodder, mais se différencie subtilement par ses manœuvres. Seuls les gestes nécessitant une justification anatomique ont été conservés. Cette méthode est utilisée principalement pour les soins esthétiques tels que la prévention des vergetures et de la cellulite, ainsi que pour favoriser la cicatrisation à la suite d’une chirurgie.

Indications

Le surpoids et le manque d’activité musculaire peuvent nuire à la circulation de la lymphe. Ce manque d’activité entraîne un affaiblissement et une intoxication du corps. Aussi, de l’enflure aux membres, une sensation de lourdeur aux jambes, de la cellulite et des vergetures sont des effets d’une mauvaise circulation lymphatique. Le drainage déplace les toxines des ganglions lymphatiques. Il augmente la stimulation du système immunitaire et de la circulation sanguine.

drainage lymphatique - ganglions du couLe drainage lymphatique concerne également le visage et s’utilise dans les cas suivants : gonflement du visage, cercles noirs sous les yeux, flétrissement de la peau. La peau redevient saine et rayonnante, à son niveau optimal.

Le drainage lymphatique manuel augmente aussi le tonus musculaire et permet de réduire un œdème. Il augmente le potentiel de défenses immunitaires de l’organisme et renouvelle le liquide intercellulaire ou interstitiel.

Contre-indications

Le drainage lymphatique est totalement contre-indiqué en cas de tuberculose, de tumeurs malignes suspectées, d’insuffisance rénale, d’insuffisance cardiaque ou d’inflammations aiguës. Ce sont des contre-indications absolues.

Le drainage lymphatique n’est pas recommandé en cas d’asthme d’hyperthyroïdie, et d’hypotension artérielle. Pour les femmes, mieux vaut éviter de recourir à un drainage lymphatique au niveau de l’abdomen pendant la période des menstruations. Le drainage lymphatique a tendance à rendre les règles plus abondantes.
Il est aussi déconseillé en cas de naevus, de thrombose, de phlébites.