Massage tenseur du buste

L’objectif du massage tenseur du buste est de redynamiser la circulation lymphatique et sanguine. Elle est essentielle pour bien éliminer les toxines accumulées au niveau des seins. C’est également de libérer les tensions souvent pénibles liées au port du soutien-gorge et de décongestionner les seins parfois douloureux à cause des règles. De plus, quel que soit l’âge, en prévention ou en soin, le massage tenseur du buste améliore sensiblement le galbe des seins et leur tonicité. En effet, avec le temps, la poitrine a tendance à s’affaisser. Pour des seins plus fermes et plus toniques, n’hésitez pas à prendre soin d’eux. Il existe énormément de solutions douces – avant d’éventuellement songer à la chirurgie mammaire – pour y parvenir.

Découvrez sans plus tarder toutes les astuces pour prendre soin de vos seins, ainsi qu’une arme secrète infaillible : le massage.

Un maître mot : la prévention. Pour garder une poitrine tonique le plus longtemps possible tout en évitant le passage par la case chirurgie esthétique, c’est très tôt qu’il faut en prendre soin. Un leitmotiv : la prévention. N’oubliez pas que les seins sont composés uniquement de tissus adipeux, glandulaires et fibreux. Cet ensemble repose sur deux muscles, le petit et le grand pectoral et il est soutenu par des ligaments et la peau. Autrement dit, le sein en lui-même ne comporte pas de muscle. Il suit en revanche les mouvements de la peau, qui doit avoir une bonne tonicité et de l’élasticité pour pouvoir jouer le rôle d’un véritable soutien-gorge naturel et garantir sa fermeté. Préserver l’élasticité des fibres de la peau, c’est donc entretenir votre capital « poitrine haute ». Pour cela, vos meilleurs alliés sont :

Hydratez

La peau du décolleté est plus fine que celle du reste du corps et est quasi dépourvue de glandes sébacées, elle a donc besoin d’être hydratée régulièrement. La beauté du cou et du buste dépend essentiellement de la qualité de son enveloppe cutanée. Exposée à des agressions extérieures (les variations de température sont redoutables), la peau subit un vieillissement accéléré, responsable des altérations esthétiques du décolleté et de l’affaissement des seins. Pour regalber le buste, il existe des soins tenseurs très efficaces. Grâce à leurs actifs raffermissants, ils opèrent comme un véritable lifting de la poitrine en rehaussant les seins et en améliorant l’élasticité de la peau. Appliquez le soin en massages circulaires depuis la base du sein jusqu’au cou. Terminez en tapotant légèrement pour favoriser la circulation sanguine et l’alimentation des cellules.

Faites attention aux gommages. Cette zone fragile cicatrise très lentement, son turnover est paresseux. Si vous tenez à un scrub, utilisez-en un sans grain. Côté crème nourrissante, choisissez une texture très fine car, trop riche, trop émolliente, elle relâche la peau et favorise la ptôse.

Protégez

La peau du décolleté est particulièrement fragile et très sensible aux UV. Le soleil est mauvais pour le collagène et les fibres de la peau. En fragilisant ces dernières, il en accélère le vieillissement et le relâchement. Pour éviter une perte de fermeté mais aussi l’apparition de rides ou de tâches, fuyez les expositions prolongées au soleil et surtout protégez-vous des UV en appliquant une crème solaire dotée d’un indice élevé.

Choisissez un soutien-gorge à votre taille

soutien

Les seins changent, la taille de la poitrine aussi. Chaque année, refaites le point avec une conseillère lingerie pour être sûre de choisir des sous-vêtements adaptés. Choisissez des soutiens-gorges qui soutiennent vraiment, avec des bretelles larges et résistantes, des armatures et des matières solides. Le sein ne doit pas être trop serré et ne doit déborder ni au-dessus du bonnet, ni en-dessous, ni sur les côtés. Ne comprimez jamais votre poitrine. Évitez les push-up et les modèles rembourrés qui surchauffent la peau et accélèrent la sudation.  Si vous pratiquez une activité sportive, préférez un modèle adapté que vous trouverez en magasin de sport (les soutiens-gorges classiques ne soutiennent pas suffisamment la poitrine).

 Surveillez votre posture

Les seins sont uniquement soutenus par les pectoraux. Au quotidien, pensez à garder la tête et le dos droits, la poitrine en avant et les épaules basses. En ramenant vos épaules en arrière, vous rehaussez votre poitrine de quelques centimètres. Ainsi, vous ouvrez votre cage thoracique et vous faites travailler vos pectoraux.

Musclez vos pectoraux 

S’il n’y a pas de muscles dans la poitrine, il y en a juste en-dessous. Quelques exercices ciblés par jour permettront de tonifier les pectoraux pour assurer un maintien optimal. Pour cela, plusieurs exercices sont efficaces :

Faites une série de pompages chaque jour. Cela permet de retendre la poitrine.

Pratiquez régulièrement le dos crawlé à la piscine.

Placez vos mains, bras légèrement fléchis devant vous, à hauteur de poitrine, et pressez les l’une contre l’autre. Ainsi, la répétition de ce geste pendant trois minutes, tous les jours, redonne un joli galbe à la poitrine.

Vous pouvez également utiliser des petits haltères. Pour muscler les épaules, mais aussi les pectoraux, prenez un haltère dans chaque main et tendez les bras devant vous, puis faites de petits mouvements circulaires vers l’intérieur et vers l’extérieur. Cinq minutes par jour suffisent pour retendre la poitrine.

Devant votre ordinateur ou simplement assise, gainez vos pectoraux. Levez les coudes à hauteur de poitrine, joignez vos paumes en les pressant l’une contre l’autre pendant 10 secondes. Renouvelez l’opération durant 3 minutes.

Douchez-vous à l’eau froide

Evitez de prendre des douches trop chaudes, en particulier lorsque le jet est dirigé sur vos seins pour éviter l’affaissement de votre poitrine. Mieux vaut terminer chaque douche par un jet d’eau froide, directement sur la poitrine. Celui-ci aura un effet tenseur sur l’épiderme en activant la circulation sanguine. Ce qui raffermira vos seins. Si vous êtes frileuse, vous pouvez simplement rafraîchir votre crème de soin en la laissant 20 minutes au congélateur avant de l’appliquer.

Évitez de dormir sur le ventre

Il est préférable de dormir sur le dos. En effet, en dormant sur le ventre, vous aplatissez votre poitrine contre le matelas. De même, si vous avez une forte poitrine et que vous dormez sur le côté, le frottement des deux seins l’un contre l’autre renforce les risques de déformation.

Se faire masser, l’arme secrète

 Si le massage du corps (dos, jambes, etc.) est parfaitement entré dans les moeurs, la poitrine, elle, est le plus souvent délaissée dans les rituels bien-être. Pourtant, le massage tenseur du buste a de nombreux avantages. Il permet à la fois d’hydrater et d’entretenir tonicité et galbe de la poitrine. Les mouvements circulaires pratiqués libèrent la tension des seins, comprimés pendant des heures par votre soutien-gorge. Ce geste simple aide aussi à redynamiser la circulation lymphatique et sanguine, élimine les toxines et soulage les seins durs ou douloureux.

Chez Epi-Cure, le massage du buste se réalise avec des huiles végétales aux propriétés raffermissantes, comme l’huile végétale de macadamia. Elle est reconnue pour avoir une composition en acides gras très proche de celle du sébum et une forte concentration en acide palmitoléique. L’huile de macadamia est traditionnellement recommandée pour ses propriétés restructurantes et adoucissantes. Très fluide et pénétrante, elle ne laisse pas de film gras.

 

galbe

Un massage tenseur du buste régulier est une excellente méthode pour réactiver la circulation lymphatique. Il permet de bien connaître ses seins, d’être à l’écoute de leurs changements cycliques normaux, de déceler d’éventuelles anomalies et de combattre les lois de la gravité. Une peau bien hydratée est l’assurance d’un décolleté d’apparence plus jeune et plus tonique.