Sauna traditionnel ou infra-rouge

Quelle différence existe-t-il entre un sauna infrarouge et un sauna traditionnel ?

Le sauna traditionnel

Le sauna traditionnel se présente comme une pièce en bois dans laquelle la température se situe entre 80 et 100°C. Un poêle électrique sur lequel sont posées des pierres volcaniques chauffe l’eau pour produire de la vapeur. Ce poêle va réchauffer l’air ambiant, qui à son tour va réchauffer le corps. La chaleur va donc provoquer la transpiration qui va nettoyer la peau et éliminer les toxines.

Une séance traditionnelle de sauna se déroule en trois étapes : le premier passage dans le sauna dure 10 minutes, puis les deux suivants 20 minutes, tous entrecoupés d’une douche, d’un bain ou d’un repos à l’air libre.

Le sauna infrarouge

De l’extérieur, le sauna infrarouge ressemble au sauna traditionnel. Cependant, le poêle est remplacé par des radiateurs ou des plaques chauffantes. Ce type de sauna chauffe le corps par rayonnement à une température comprise entre 35 et 60°C. À la différence du sauna traditionnel, le sauna infrarouge ne chauffe pas l’air de la cabine mais les objets et les personnes présentes. On ne verse pas d’eau dans un sauna à infrarouge. Cela permet d’obtenir une chaleur sèche et de suer plus vite à plus basse température. Ainsi, on élimine jusqu’à six fois plus de toxines dans un sauna infrarouge que dans un sauna traditionnel. Le sauna infrarouge a une action positive sur les douleurs musculaires et les affections articulaires. Il est également plus doux pour le cœur.

Une séance de 20 à 30 minutes est suffisante pour vous relaxer.

Pourquoi l’infrarouge ?

L’infrarouge est une partie du spectre électromagnétique. L’infrarouge est un rayonnement, mesuré en nanomètres (nm), perceptible sous forme de chaleur, semblable à la lumière du soleil mais sans rayons ultraviolets (UV). Dans la nature l’infrarouge donne un effet de réchauffement plus important que les autres ondes. L’infrarouge est indispensable pour toute vie sur terre et est la plus grande source d’énergie provenant du soleil.

Selon la longueur d’onde l’infrarouge est divisé en trois catégories :

  • IR-A avec une longueur d’onde de 780 à 1400 nm (infrarouge à ondes courtes)
  • IR-B avec une longueur d’onde de 1400 à 3000 nm (infrarouge à ondes moyennes)
  • IR-C avec une longueur d’onde de 3000 à 1.000.000nm = 1mm (infrarouge à ondes longues)

Pour imiter la nature, il existe quatre sortes de plaques chauffantes : en céramique, en carbone en oxyde de magnésium et à spectre total.

Les plaques chauffantes ou émetteurs
Céramique

Les émetteurs en céramique sont faits de tiges tubulaires ne produisant que des ondes longues (IR-C). Ce rayonnement chauffe principalement l’air qui ensuite réchauffe le corps. Cela ne permet une pénétration des ondes dans la peau que de 0,1 mm. C’ est insuffisant pour atteindre les muscles et les articulations. Ce radiateur est utilisé comme alternative au sauna traditionnel quand le but est de simplement provoquer une transpiration abondante. Ce système doit sa popularité à son faible coût et à sa longue durée de vie.

Carbone

Plusieurs petites résistances alignées sur un film résistant à la chaleur composent les émetteurs en carbone . Une tension électrique sur le film carbone produit de la chaleur et un rayonnement infrarouge de grande longueur d’onde. La surface d’un tel émetteur est limitée de telle sorte qu’aucun rayonnement d’ondes courtes ou moyennes ne peut avoir lieu. Pour cette raison, les émetteurs en carbone servent souvent de chauffage au sol. L’avantage est également esthétique, étant donné la magnifique intégration dans la cabine.

Oxyde

Des tubes métalliques pourvus d’une résistance en spirale enrobée d’oxyde de magnésium constituent les émetteurs. Pour générer les fréquences les plus bénéfiques, ces émetteurs sont réalisés selon une longueur bien spécifique. Il en résulte une combinaison de rayonnement de grande longueur d’onde (IR-C, effet thermique) avec un rayonnement d’ondes moyennes (IR-B, travail en profondeur). Ce rayonnement est idéal pour soulager le stress, les maux de tête et la fatigue, pour l’amélioration du système immunitaire (par l’élimination des déchets et l’amélioration de la circulation sanguine) et pour le réchauffement du corps et des muscles (pour le sport ou la détente).

Full Spectrum

Les émetteurs à spectre total couvrent, comme leur nom l’indique, le spectre total du rayonnement infrarouge. Ils ont minimum 27% d’ondes courtes (IR-A), 58% d’ondes moyennes (IR-B) et 15% d’ondes longues (IR-C). La profondeur de pénétration dans la peau est pour cet émetteur de 4 à 5 mm. Les émetteurs à spectre total sont reconnaissables à leur lueur rouge. Une vitrocéramique spéciale appelée filtre Robax réduit la quantité de lumière à un niveau agréable. Ce filtre favorise une répartition uniforme de l’énergie infrarouge sur le corps. La cabine à spectre total ne nécessite pas de préchauffage. Elle diffuse principalement de la chaleur en profondeur. Les personnes souffrant de douleurs musculaires et articulaires comme le rhumatisme, l’arthrose, l’arthrite et la fibromyalgie en retirent un réel soulagement. Dans ce cas l’émetteur à spectre total s’avère un choix excellent.

Par ailleurs pour les personnes ayant des varices, il est possible de désactiver le rayonnement jambes temporairement